le Domaine de Penthièvre et son moulin

rendez-vous « Pierres en lumières »

Lancé dans l’Orne en 2009, « Pierres en lumières » réunit désormais les cinq départements normands pour ce rendez-vous printanier du patrimoine. Co-organisé depuis 2016 en Seine-Maritime, par la délégation Normandie de la Fondation du patrimoine et le Département, « Pierres en lumières » a valorisé les initiatives des décideurs locaux, des acteurs associatifs et des particuliers souhaitant mieux faire connaître et mettre en valeur des édifices méconnus et des lieux publics porteurs d’histoire. Le succès croissant des nombreuses initiatives de découverte du patrimoine de proximité est révélateur du profond attachement aux « vieilles pierres », constitutives du cadre de vie des villes et des villages, et de la préoccupation de leurs habitants de préserver et sauvegarder ces biens patrimoniaux.

Le Domaine de Penthièvre (60, route d’Eu) est un rescapé victime de « l’irréparable outrage » du temps. Il a été sauvé du néant grâce au dévouement et à la patience de ses nouveaux propriétaires, qui ont entrepris en 2016 de restaurer ce château du XVIIe siècle, ses dépendances et son moulin à eau. Restauration pour laquelle ils font appel à des artisans locaux et à des entreprises spécialisées en bâtiments anciens. Le château, inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques en 2001, se situe au cœur d’un vaste parc arboré, sur une île de 9 hectares contournée par la Bresle et par le cours d’eau qui actionne la roue du moulin.

Le Moulin de Penthièvre

Le Moulin de Penthièvre a été construit au 12ème siècle, il servait alors à moudre le grain.

Il apparait sur la carte de Cassini (la première carte topographique et géométrique établie à l’échelle du royaume de France dans son ensemble), ce qui lui confère un droit d’eau « fondé en titre » qui est inaliénable. Ce droit d’eau nous autorise à  utiliser la force de l’eau pour produire de l’électricité.

En 1820, le domaine est acheté par Pierre-Charles Fruictier, grand industriel du textile, qui transforme le moulin en une filature de coton qui fonctionne dès les années 1840.

Vers 1870, son fils, Charles-Marie Fruictier, a ajouté des éléments de décor (mascarons, corniches, bandeaux, etc.) et d’architecture (échauguettes à la filature), en en faisant un ensemble de style Louis XIII en brique et pierre.

À la fin des années 1930, les propriétaires d’alors construisent un imposant hangar de parpaings et de béton pour y stocker du foin et du matériel agricole. La superbe échauguette située à l’arrière du moulin est alors encastrée dans ledit hangar avec une poutre de béton mettant sa structure en danger. Travaux en 2018 en cours à suivre sur le site web.

Type de site : Moulin à Eau
Type de visite : Site ouvert à la visite
Situation : Seine-Maritime
Accès handicapé : Oui
Nom et prénom du contact : M. et Mme Audigier
Téléphone fixe du contact : 06 69 09 80 55
Caractéristiques
Parcours
Balade
Contacter le site, le moulin...
    Découvrez aussi